Quantum Genomics, avec les résultats de firibastat dans l’étude QUORUM, ouvre la voie à une nouvelle prise en charge de l’insuffisance cardiaque après infarctus du myocarde chez les patients sévères

Quantum Genomics, avec les résultats de firibastat dans l’étude QUORUM, ouvre la voie à une nouvelle prise en charge de l’insuffisance cardiaque après infarctus du myocarde chez les patients sévères.

Lire le communiqué de presse

3 Comments

  • Gjermund dit :

    Bonjour,
    Vous visiez une supériorité sur le rampiril, je me rappelle tres bien que vous l’aviez dit lors de la réunion avec les actionnaires de décembre 2020, « nous somme ambitieux, c’est une étude de supériorité »…….Cela ressemble aux vu des résultats à un gros échec…….Ce n’est pas avec de tels résultats que vous allez conclure un partenariat……..Soyez honnêtes, faire juste un peu mieux (tres peu) que le rampiril juste sur des patients sévères n’est pas une réussite.

  • Sirot Jean marc dit :

    Jean 68 (alias Gjermund le norvégien), basheur depuis des années sur Bourso n est pas très bien dans sa tete depuis l annonce de ce matin.
    Pardonnez lui….

  • yaba dit :

    Aujourd’hui, forts des résultats de QUORUM, nous savons que l’efficacité de firibastat sur l’ensemble de la population étudiée est du même niveau que celle de la molécule la plus efficace dans le post-infarctus.

    donc dans l’IC le firibastat est = ou > ou tout dépend du degré de l’IC de plus il y a un risque de passer en hypotension avec ramipril ce qui n’est pas le cas avec firibastat qui agit comme une protection ! il est donc supérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.